ProViotic

ProViotic n'est pas un simple probiotique, Proviotic est une gamme innovante et exclusive

Certifié Bio et Végane * Aucun additifs * Sans allergènes * Sans Gluten * Sans OGM * Des bonnes bactéries issues d'une fleur et des carottes bio * * meilleur assimilation des macro et micro nutriments * * amélioration du transit * * fonction barrière de la muqueuse intestinale * * modulation du système immunitaire * * effets antimicrobiens

VÉGÉTAL

100% VÉGÉTAL, CERTIFIÉ BIO ET VÉGANE

En savoir plus

Végétal

Probiotique + prébiotique = symbiotique

Dès la naissance, l’intestin est colonisé par plus de 100.000 milliards de germes, dont certains sont bénéfiques pour la santé et d’autres néfastes.
Cet équilibre instable conditionne beaucoup de fonctions de l’organisme humain.
Dans sa publication de 1995 faisant maintenant référence, GIBSON schématisait ainsi cet équilibre :

 

Définition d’un probiotique

Une réunion mixte de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en a donné la définition suivante :

« Microorganismes vivants qui, lorsqu’ils sont administrés en quantités adéquates, exercent une action bénéfique sur la santé de l’hôte »

 

Définition d’un prébiotique

Cette notion de prébiotique a été introduite par GIBSON en 1995 : il s’agit de polysaccharides (sucres complexes) non digestibles, principalement les fibres alimentaires, qui favorisent la croissance de certains probiotiques.
GIBSON a donc pour la première fois mis en avant l’intérêt d’associer un probiotique et un prébiotique agissant en symbiose, d’où le concept de SYMBIOTIQUE. 

 

PROVIOTIC® : le symbiotique exclusivement végétal

Le probiotique contenu dans PROVIOTIC® porte le nom scientifique de : Lactobacillus delbrueckii subsp. bulgaricus GLB44

Le code GLB44 permet de le différencier des autres Lactobacilles probiotiques sur le marché, puisque le GLB44 est exclusif et breveté.
La plupart des autres ferments lactiques sont isolés de tubes digestifs ou de fèces humaines, ou pro- viennent de cultures à base de produits laitiers.

D’autre part, la très grande majorité des compléments alimentaires disponibles aujourd’hui sont constitués de plusieurs souches de bactéries et de levures dont les origines sont diverses: végétales parfois, mais surtout animales, humaines (tractus gastro-intestinal), et laitières.

On retrouve d’ailleurs très souvent les mêmes souches dans les différents produits disponibles, elles proviennent d’un nombre très limité de fabricants.

Contrairement aux autres ferments lactiques, le probiotique Lactobacillus delbrueckii ssp. bulgaricus GLB44 de PROVIOTIC® est d’origine EXCLUSIVEMENT végétale : il a été isolé pour la première fois sur les pétales d’une fleur de montagne en Europe : le Perce-neige (Galanthus nivalis).

 

 

Ce probiotique a fait l’objet de nombreuses études :


Caractérisation de la variété GLB44 de Lactobacillus delbrueckii subsp. bulgaricus par ADN (16S ribosomal DNA ”) réalisée en 2015 par l’Université de SOFIA.

Vérification de l’absence de résistance aux antibiotiques, également réalisée en 2015 par l’Université de SOFIA, qui conclue à l’absence de résistance.

Enfin, Lactobacillus delbrueckii subsp. bulgaricus GLB44 a été spécifiquement autorisée au Canada.

 

Le prébiotique végétal utilisé pour chaque fabrication de PROVIOTIC®, est un jus de carotte Bio pasteurisé, sans aucun additif chimique ou animal :

            

La souche GLB44 est ainsi cultivée en fermentateur stérile avec le jus de carotte Bio jusqu’à atteindre le nombre optimal de probiotiques souhaité :

 

IMPORTANT :

Ce mode de culture présente l’avantage de ne pas faire intervenir d’ingrédients d’origine animale et notamment des dérivés laitiers :


Le jus de carotte Bio n’est pas un simple support, grâce à ses fibres c’est un authentique prébiotique permettant de « nourrir » le GLB44 et ainsi d’en accroitre l’efficacité.

Le symbiotique PROVIOTIC® est enfin obtenu par lyophilisation, procédé idéal de séchage par le froid, permettant ainsi de conserver « vivantes » les milliards de Lactobacillus delbrueckii subsp. bulgaricus GLB44 par prise de PROVIOTIC®.

 

PROVIOTIC® : juste une bonne bactérie et du jus de carotte sans AUCUN ajout artificiel. Ni agent de charge, agent liant, antiagglomérant, antimousse, antioxydant, épaississant, émulsifiant, stabilisant, excipient, arôme. Pas d’ajout d’amidon de maïs ou de pomme de terre, de stéarate de magnésium, dioxyde de silicium, talc, maltodextrine de maïs, acide ascorbique, alignate de sodium, acide stéarique, dextrose, fructo-oligosaccharides, gomme d’accacia…et aucune trace de produits laitiers, de blé et de soja.

Juste une bonne bactérie végétale et du jus de carotte bio ; sans aucun autre ajout, sans gluten, sans OGM, qui convient à tous, aux végétariens et aux végétaliens, ne requiert aucune réfrigération obligatoire et peut donc se conserver à la température ambiante (jusqu’à 25°C).

 

Des caractéristiques uniques qui font de PROVIOTIC® un symbiotique unique.

Cette souche unique est depuis conservée précieusement dans la banque cellulaire des Laboratoires GENESIS en Bulgarie, ainsi qu’à la National Bank for Industrial Microorganisms and Cell Cultures à Sofia (NBIMCC), ou elle a été brevetée.

 

 

SÛR

UNE SÉCURITÉ D'UTILISATION LA PLUS LONGUE DE TOUTES LES BACTÉRIES PROBIOTIQUES

En savoir plus

SÛR

 

Une sécurité d’utilisation de plus de 110 ans

 

PROVIOTIC® a le même ADN qu’une des 2 bactéries probiotiques validées par Elie Metchnikoff vice-directeur de l’institut Pasteur et prix Nobel de Médecine en 1908, qui doivent être présentes pour qu’un produit laitier puisse revendiquer le nom de yaourt”,”yahourt”,”yogourt” ou yoghourt” (définition officielle française depuis1963).

DNA_RNA

La revendication d’un ADN commun avec une bactérie probiotique découverte il y a plus de 110 ans et présente dans un des aliments consommé par tous et partout dans le monde, permet à PROVIOTIC® de revendiquer une sécurité d’utilisation la plus longue de toute les bactéries probiotiques, aucun cas de surdosage ou d’effets secondaires n’a jamais été attesté, sécurité d’utilisation validée par les statuts GRAS (Generally Recognized As Safe), Grand-Father et QPS (Qualified Presumption of Safety) obtenus par le Lactobacillus delbrueckii subsp bulgaricus auprès des agences sanitaires nord-américaines et européennes.

Mais bien que possédant le même ADN et donc des propriétés communes avec toutes les autres bactéries L. Bulgaricus, la bactérie probiotique de PROVIOTIC® est le seul L. Bulgaricus végétal.

 

Une compatibilité avec les autres bactéries probiotiques et aucune résistance aux antibiotiques

 

Des tests ont été faits qui confirment que la bonne bactérie de PROVIOTIC® cible les mauvaises bactéries mais vit en harmonie avec les autres bactéries probiotiques qu’elle peut rencontrer et avec lesquelles elle cohabitera.

Le GLB44 n’a eu aucun effet inhibiteur sur les 13 souches de ferments lactiques ci-dessous, démontrant ainsi sa parfaite compatibilité avec la flore intestinale normale.

Lactobacillus bulgaricus

Lactobacillus plantarum

Lactobacillus brevis

Lactobacillus salivarius

Lactobacillus fermentum

Lactobacillus jensenii

Lactobacillus johnsonii

Lactobacillus acidophilus

Lactobacillus gasseri

Lactobacillus salivarius

Bifidobacterium animalis

Lactobacillus delbrueckii

Lactobacillus rhamnosus 

 

Et le GLB 44 n’a aucune résistance face aux antibiotiques, comme le montre le tableau ci-dessous  (Tests menés en septembre 2015).

Il est en effet conseillé de prendre des probiotiques pendant et après un traitement antibiotique, en espaçant la prise des antibiotiques et des probiotiques de quelques heures pour limiter les dégâts” des antibiotiques sur vos bonnes bactéries intestinales et ensuite pour restaurer votre flore intestinale qui aura fait les frais du spectre plus ou moins large de votre traitement antibiotique.

 

 

 

EFFICACE

La quantité et la taille comptent

En savoir plus

Efficace

La quantité et la taille comptent

 

En effet, la combinaison du nombre très important de bonnes bactéries de PROVIOTIC® arrivant à destination et d’une taille 3 à 10 fois supérieure aux autres bactéries probiotiques, fait de PROVIOTIC® un probiotique très efficace.

 

 

 

La taille importante d’une bonne bactérie, donc la surface de sécrétions de peptides antimicrobiens, combinée aux milliards de bonnes bactéries qui se trouvent dans un comprimé, un sachet, une, ou deux gélules de PROVIOTIC®, et qui voyagerons donc dans votre système gastro-intestinal, atteindront votre colon, en passant par votre bouche et votre estomac, en résistant au milieu très acide de celui-ci (s’il s’agit d’un comprimé), permet à Proviotic de vous offrir la meilleure protection contre les mauvaises bactéries et de renforcer vos microbiotes et donc votre bien-être général.

 

En effet, plus que le nombre de bonnes bactéries, défini par l’UFC (Unité formant colonie: la quantité de bonnes bactéries dans un comprimé, une gélule ou un sachet), c’est la combinaison de cette UFC avec la taille des bactéries et donc la surface totale de leurs membranes, qui va définir l’étendue des bienfaits sur votre organisme apporté par ces bonnes bactéries, tant au niveau de la lutte contre les mauvaises bactéries que des bienfaits sur votre système immunitaire : diminution de la surproduction de ce dernier, responsable de nos jours d’allergies de plus en plus fréquents, augmentation de la fonction de barrière de la muqueuse intestinale : fonction anti inflammatoire.

 

En Octobre 2011 l’Organisation Mondiale des Gastroentérologues (WGO) soulignait que beaucoup de probiotiques sur le marché apportaient une quantité beaucoup trop faible de bactéries par souche pour avoir un effet bénéfique.

Il est donc important de souligner que PROVIOTIC® a été formulé pour apporter un nombre suffisant de bactéries pour avoir un effet optimal.

 

 

*Quantités d'UFC garanties jusqu'à la date d’expiration du produit.

 

 

Activité enzymatique de GLB44

 

Une autre étude, réalisée à l’Université de Sofia, a permis d’identifier le profil enzymatique de GLB44 :

 

GLB44 se caractérise donc par la présence de 7 enzymes ayant chacune un rôle physiologique important chez l’Homme mais aussi par l’absence totale de la Bêta-Glucuronidase, enzyme néfaste pour le colon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Scientifique

Des pouvoirs d'inhibitions démontrés scientifiquement des 2 côtés de l'Atlantique

En savoir plus

Scientifique

 

Une résistance et un pouvoir d’inhibition démontrés scientifiquement

 

PROVIOTIC® est le seul L.Bulgaricus végétal. Une bactérie végétale qui satisfait pleinement les 6 critères qui permettent à une bonne bactérie de revendiquer le nom de probiotique.

Résistance à des pH bas: capacité de survivre au passage dans l’estomac en résistant à l’acidité gastrique et capacité de survivre dans les intestins en résistant aux acides biliaires; adhésion à l’épithélium intestinal, cette couche de cellules qui fait la liaison entre l’intérieur de l’intestin et l’intérieur de l’organisme et donc la réduction de l’adhésion des mauvaises bactéries à ce même épithélium, en effet plus les bonnes bactéries seront nombreuses et capables de s’attacher aux villosités de l’intestin, moins il y aura de place pour celles néfastes; immunostimulation, production de substances antimicrobiennes et effets documentés sur la santé.

Ces 6 critères sont ceux édictés par l’OMS et la FAO pour définir un probiotique; une bonne bactérie qui exercera une action bénéfique sur la santé de celui qui la prend.

 

 

Levures et moisissures

 

Les résultats de cette étude démontrent que GLB44 inhibe totalement la croissance de 4 moisissures testées et réduit considérablement la croissance de la cinquième : Aspergilus niger

 

 

 

Cette étude a d’ailleurs été présentée dans un congrès scientifique international à SOFIA en 2015 avec la présence de l’Institut Pasteur.

 

Bactéries indésirables et bactéries probiotiques

 

 

 

 

 


 

 

 

GLB44 possède une forte activité inhibitrice contre différentes souches de germes indésirables dans l’organisme humain, responsables de nombreuses infections :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Escherichia coli : Maladie nosocomiale (dans 26% des cas), diarrhée du voyageur, infections urinaires

Listeria monocytogenes, Salmonella : Intoxication alimentaire, épidémie communautaire

Staphylococcus aureus : Maladie nosocomiale (dans 16% des cas), intoxication alimentaire

Acinetobacter baumanii : Maladie nosocomiale

Enterococcus faecalis : Maladie nosocomiale, forte résistance aux antibiotiques, infections urinaires

Pseudomonas aeruginosa : Maladie nosocomiale (dans 8.4% des cas), très résistante aux antiseptiques

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prix Nobel

Cette bonne bactérie qui a traversé plus d'un siècle pour vous apporter tous les effets bénéfiques d'un symbiotique 100% Végétal, 100% Bio, Végane

En savoir plus

Prix Nobel

Plus de 100 ans d’histoire et 2 prix Nobel

 

C’est Stamen Grigorov, jeune chercheur bulgare qui découvre en 1905 la présence de ces 2 bactéries, sa découverte est validée par Elie Metchnikoff, vice-directeur de l’institut Pasteur, prix Nobel de médecine 1908, qui la présente au monde scientifique cette même année.

Le grand public en prendra lui connaissance le 21 janvier 1912 dans un article du New York Times.

 


 Elie Metchnikoff, Prix Nobel de Médecine 1908 pour ses travaux sur l’immunité.

 

Docteur Barry J Marshall récompensé par le prix Nobel de Médecine 2005 pour ses travaux sur Helicobacter Pylori, la bactérie responsable d’une grande majorité des ulcères de l’estomac.

 Le Docteur Barry J. Marshall avec le CEO de Proviotic :Kiril Petkov

 

 

 

« La responsabilité de Helicobacter pylori est à présent bien établie dans la genèse et l'entretien d'ulcères. Au niveau de l'estomac, Helicobacter pylori est responsable de 7 ulcères sur 10. Le duodénum est la partie de l'intestin qui suit immédiatement l'estomac, 9 ulcères duodénaux sur 10 sont liés à Helicobacter pylori. »

http://www.helicobacter.fr/index.php/informations-sur-helicobacter-pylori/quelles-sont-les-maladies-associees-a-h-pylori

  

Sportifs

Probiotiques, Prébiotiques et Activités Sportives

En savoir plus

ProViotic et Athletic

Probiotiques, Prébiotiques et Sports

Qu’est-ce qu’un probiotique : Une bonne bactérie qui va s’occuper de votre muqueuse intestinale, pour qu’elle soit plus efficace lors de l’assimilation des nutriments et minéraux essentiels, pour éviter les inflammations, renforcer son rôle modulateur sur votre système immunitaire, et augmenter ses effets antimicrobiens pour lutter contre les éléments pathogènes.

Qu’est-ce qu’un prébiotique : Des fibres alimentaires dites « solubles » qui sont la nourriture favorite des probiotiques, et donc les alliées de votre flore intestinale, et qui vont stimuler aussi directement la production d’hormones par certains de nos organes dont l’action va augmenter notre métabolisme.

ProViotic est l’association d’une bactérie probiotique issue d’une fleur et d’un prébiotique, des fibres provenant d’un jus de carotte bio ; l’ensemble étant ensuite lyophilisé. Rien d’autre, aucun allergène, pas de gluten, pas d’OGM, aucun additif.

Les sportifs ont un besoin crucial et important en nutriments tels que les protéines, les glucides, les lipides mais aussi les vitamines et minéraux, or notre système digestif n'a pas les moyens d'absorber énormément de protéines à la fois, mais aussi de fibres, et donc bien souvent cela entraîne des difficultés de digestion et les troubles qui les accompagnent ; sans compter que beaucoup de ces protéines seront perdues puisque non absorbées.

Les pratiquants de fitness consomment quotidiennement beaucoup de nutriments afin de nourrir leurs muscles, car plus leurs muscles sont alimentés en protéines et en glucides plus ils grossissent facilement et rapidement ; les protéines et les glucides retiennent en effet l’eau dans les tissus.

Mais plus l'apport en protéines augmente, plus l'activité enzymatique de l'intestin devient problématique parce qu'il faut beaucoup d'enzymes pour faire face à une arrivée massive de protéines et parce que plus on prend de protéines plus notre capacité à les digérer diminue. (Phénomène de dysbiose : déséquilibre entre les microflores intestinales situées dans le colon qui entraîne une diminution des enzymes digestives)

Une supplémentation en bonnes bactéries probiotiques va permettre une augmentation de l’activité enzymatique, donc un « découpage » optimisé des protéines alimentaires en acides aminés et peptides assimilables, ce mécanisme permet une meilleure digestion des protéines, plus complète et plus rapide.

Activités enzymatiques de la bactérie probiotique de ProViotic le GLB44 : on note une forte activité d’ «extraction»  de la Leucine et de la Valine, 2 acides aminés indispensables aux sportifs. Le sportif bénéficiera donc d’une construction et d’une régénération musculaire pendant et après l’effort améliorées.

 

L'activité sportive provoque aussi des difficultés de digestion à cause de la réduction du transit sanguin dans les régions intestinales pendant l'effort. Lors d'une séance de musculation, les muscles gonflent car ils se trouvent gorgés de sang, plus on entraîne de gros muscles (cuisses, dos, ...), plus le système digestif va lui être carencé en sang. La digestion est donc ralentie lors d'un effort. Ce manque de sang va causer la destruction de bonnes bactéries intestinales ce qui va réduire d’autant la capacité d'assimilation des protéines.

     

Une supplémentation en probiotiques va donc permettre de palier à cette destruction en apportant à l’organisme une aide en bonnes bactéries qui vont remplacer celles détruites et continuer d’assurer une bonne assimilation des nutriments, atouts majeurs pour tous ceux qui souhaitent développer les conditions d’une meilleure croissance de leur potentiel musculaire. 

 

Des recherches médicales ont aussi montré que les prébiotiques avaient la capacité d'empêcher le foie de transformer les acides aminés et les lipides en graisse. Les gains potentiels de gras sont éliminés, et plus d'acides aminés se retrouvent alors disponibles pour faire grossir les muscles.

               

 

La déshydratation, l'excès de sucres rapides des boissons énergétiques, le stress, perturbent aussi la flore intestinale, la déséquilibrent. La pratique d’une activité physique régulière, et surtout intense, peut fragiliser le système immunitaire, favoriser les infections des voies respiratoires, augmenter les phénomènes d’intolérance à certains aliments, diminuer la digestion et la fermentation des aliments. Il est donc plus qu’intéressant d’utiliser des probiotiques chez les sportifs, qu’ils soient amateurs ou professionnels, afin de limiter ces effets négatifs.

       

Plusieurs études suggèrent que les sportifs d’endurance sont plus à risque d’infections respiratoires durant les périodes d’entraînement intensif, ainsi que dans les heures et durant les deux semaines qui suivent les compétitions. Une diminution de certains composants du système immunitaire semble en être la raison, comme par exemple les cellules NK (Natural Killers) qui font parties de la première ligne de défense de l’organisme peuvent se retrouver diminuées par 2 après des périodes répétées d’efforts intenses. L'activité sportive peut donc avoir un effet négatif sur le système immunitaire, notamment après un entraînement intense, or l’un des principaux rôles reconnu scientifiquement des probiotiques est de moduler l’activité du système immunitaire en la renforçant lorsqu’elle est affaiblie comme cela semble être le cas dans les phases d’exercices physiques intenses.

Une complémentation en Probiotiques (avec ou sans Prébiotiques), avant une compétition majeure permet d’éviter certaines contre-performances, en particulier dans toutes les disciplines sportives caractérisées par des ondes de choc perturbant le tube digestif, et entraînant des désordres péristaltiques1 (semi et marathon, trail, triathlon).

 

Les sportifs subissent un stress oxydatif important qui peut nuire à l'organisme. Une bonne flore intestinale semble pouvoir produire une certaine quantité d'antioxydants pour lutter contre ce stress et prévenir ses effets négatifs.

 

Une supplémentation en pré et probiotiques de qualité aide donc à :

  • Améliorer l’assimilation des nutriments et des minéraux essentiels.
  • Augmenter le niveau d’énergie.
  • Accélérer le processus de récupération.
  • Aider le foie, dont les fonctions jouent un rôle essentiel dans la digestion des sucres, des protéines et des matières grasses.
  • Réduire l’inflammation.
  • Renforcer le système immunitaire.
  • Protéger l’organisme contre les bactéries pathogènes.

 

ProViotic : Un symbiotique unique, l'association d'un pro et d'un pré-biotique 100% Bio, 100% Végétal, certifié Végane, pour des performances à 200%

 

 

1/ Mouvements et contractions du tube digestif provoquant le déplacement de son contenu.

Et si vous voulez en savoir plus sur les recherches et études (non exhaustif) :

Certains travaux du Professeur Nathalie Delzenne de l’Université Catholique de Louvain

Haywood BA et al. Probiotic supplementation reduces the duration and incidence of infections but not severity in elite rugby union players. J Sci Med Sport. Août 2013

Martin, Pence, Woods. Exercice and Respiratory Tract Viral Infections Exerc. Sport Sci Rev.Octobre 2009.

Shephard RJ, Shek PN. Effects of exercise and training on natural killer cell counts and cytolytic activity: a meta-analysis. Sports Med. 1999 Sep:177-95.